Bataille procédurale Fly Rider

Avr 7, 2022 | 0 commentaires

Après trois ans d’une bataille procédurale épuisante, je viens d’obtenir la désignation d’un juge d’instruction contre Didier Lallement, pour privation arbitraire de liberté par personne dépositaire de l’autorité publique, commise à l’encontre de Fly Rider Nicolle Maxime.

Maxime Nicolle avait été arbitrairement arrêté et placé en garde à vue le 14 juillet 2019, lors de la parade d’Emmanuel Macron sur les Champs-Elysées, alors qu’il filmait les chevaux de la garde républicaine pour sa fille. Vingt policiers casqués l’avaient enserré, alors qu’il était seul, et envoyé en garde à vue, sans que rien ne lui soit reproché.

Une autre partie de la procédure concerne des membres du gouvernement et l’Elysée. Elle fera l’objet d’une demande de transmission à la Cour de justice de la République.

M. Lallement encourt sept ans de prison.