Avr 29, 2022 | 1 commentaire

C’est une affaire qui pourrait sembler anodine. Et pourtant. Avec 18 millions de vues mensuelles – soit l’équivalent de quatre JT du 20H de TF1 par mois, c’est un média à part entière qui a été suspendu pour… avoir révélé la vérité.
Pour être plus précis : pour avoir révélé comment la patronne d’un organe oligarchique (Lagardère News – Europe 1, Le JDD, Paris Match, Elle…) parlait de moi à ses équipes, après qu’elle m’a envoyé un mail qui leur était destiné, Twitter a décidé de verrouiller l’accès à mon compte après avoir supprimé le message.
Le post original sur Facebook et ses milliers de partage a également été supprimé.
Le plus dystopique ? Tout cela se fait en silence, sans que personne ne soit notifié. Le compte, sans le message, est toujours accessible, comme si de rien était.
Étrange société où l’on peut vous faire disparaître comme si de rien n’était.